Ambassade et Consulats de Belgique au Canada
Home Coronavirus - Foire aux questions

Coronavirus - Foire aux questions

Vous trouverez sur cette page les réponses aux principales questions qui sont posées au Consulat au sujet de la situation liée au Coronavirus.

  1. Activités consulaires

  1.  Belges résidant en Belgique désirant se rendre au Canada

A. Voyage de courte durée

B. Long séjour (Etudiants, PVTs, Visas temporaires)

  1. Belges résidant au Canada désirant se rendre en Belgique

  1.  Citoyens ou résidents du Canada ne possédant pas la nationalité belge ou une nationalité européenne et désirant se rendre en Belgique

  1. Activités consulaires

Le Consulat est-il ouvert ?

En raison de la situation sanitaire et des directives du gouvernement du Québec, le Consulat général de Belgique à Montréal est ouvert sur rendez-vous uniquement. Les démarches administratives concernant les passeports et les visas nécessitent la prise d’un rendez-vous en ligne. S’agissant des prises en charge pour étudiants, les dossiers seront traités à distance uniquement.

Pour prendre un rendez-vous, nous vous invitons à consulter les pages suivantes :    

  • Pour les passeports et les activations de eID : formulaire de rendez-vous 
  • Pour les visas : consultez la section C de notre page à ce sujet. Les modalités de prise de rendez-vous sont expliquées en fonction du type de visa dont vous avez besoin.

Quelle est la situation concernant les renouvellements de passeport ?

Pour faire une demande ou renouveler votre passeport, vous devez prendre rendez-vous via notre plateforme en ligne accessible ici. Pour plus d’informations, veuillez consulter la section « Demande de passeports à Montréal ».

Pour récupérer votre nouveau passeport, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec le service des passeports du consulat général à Montréal. Lors de votre visite, vous devrez vous munir d’une pièce d’identité.

Est-il possible d’obtenir un visa pour se rendre en Belgique ?

L’interdiction des voyages non essentiels vers la Belgique depuis l’extérieur de l’Union européenne reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre*. Le tourisme, les visites familiales, les prospections commerciales en Belgique ne sont donc pas autorisés pour la majorité des voyageurs.

Exceptionnellement, ces restrictions temporaires de voyage ne s’appliquent pas à certaines catégories de personnes, ni aux personnes exerçant une fonction essentielle ou qui présentent un besoin essentiel.

Nous vous invitons à consulter notre page Venir en Belgique pour plus de précisions.

Attention : Toute personne* souhaitant se rendre en Belgique doit préalablement en obtenir l’autorisation par le Consulat, sous forme de visa ou d’attestation de voyage.

*à l’exception des citoyens belges, de l’Union européenne ou de l’espace Schengen et des résidents de longue durée en Belgique ou en Europe.

  1. Belges résidant en Belgique désirant se rendre au Canada

A. Voyage de courte durée

J’ai un voyage prévu au Canada dans les prochaines semaines, dois-je l’annuler ?

Nous vous invitons à consulter régulièrement les Conseils aux voyageurs pour le Canada des Affaires étrangères belges disponibles ici.

Afin de contenir la propagation de l'épidémie de COVID19, des restrictions de voyage ont été mises en place pour limiter les voyages vers le Canada. Depuis le 18 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, la très grande majorité des personnes ne peuvent pas se rendre au Canada. Ces restrictions suspendent tous les voyages non essentiels (discrétionnaires) au Canada. Pour vous rendre au Canada, vous devez donc démontrer que vous êtes exempté des restrictions ET que votre voyage est essentiel.

Nous vous invitons à consulter la page Voyageurs exemptés des restrictions de voyage provenant d’un pays autre que les États-Unis pour plus d’informations.

Le Canada a toutefois prévu plusieurs exceptions. Sont ainsi autorisés à entrer au Canada, sous réserve de ne pas présenter de symptômes :

  • Les ressortissants étrangers ayant la nationalité canadienne    
  • Les ressortissants étrangers dont la famille immédiate est canadienne (séjour d’au moins 15 jours)    
  • Les resortissants étrangers dont la famille élargie est canadienne (sous conditions : séjour d’au moins 15 jours et autorisation écrite d’IRCC)
  • Les ressortissants étrangers ayant le statut de résident permanent du Canada (y compris les personnes dont la confirmation de demande de résidence permanente (CRP) a été délivrée au plus tard le 18 mars 2020 mais qui ne sont pas encore arrivées au Canada)  
  • Les membres de la famille immédiate d’un ressortissant étranger ayant le statut de résident permanent du Canada (séjour d’au moins 15 jours)
  • Les membres de la famille élargie d’un ressortissant étranger ayant le statut de résident permanent du Canada (sous conditions : séjour d’au moins 15 jours et autorisation écrite de la part d’IRCC)
  • Les ressortissants étrangers qui voyagent pour motifs d’ordre humanitaire (maladie, décès, soins d’un proche)

Si vous ne faites pas partie de ces catégories, vous devez obligatoirement reporter votre voyage au Canada.

Les étudiants, les PVTistes et les travailleurs temporaires sont invités à consulter la section « Long séjour » ci-dessous.

Je souhaiterais rentrer en Belgique en effectuant un transit par le Canada. Est-ce autorisé ?

Oui, sous certaines conditions. Jusqu’à nouvel ordre, les aéroports de Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver acceptent des vols commerciaux internationaux. Les passagers en transit doivent être en possession d’une autorisation de voyage électronique (AVE) valable. Durant le transit, ils sont tenus de rester dans la zone internationale de l’aéroport (pas de possibilité de connexion entre deux aéroports canadiens : arrivée et départ dans le même aéroport). La durée de leur séjour en transit ne peut dépasser 24 heures.

Il est interdit d’effectuer un transit par le Canada si vous présentez des symptômes.

Les vols sont-ils maintenus entre le Canada et la Belgique ?

Air Canada continue d’assurer une liaison directe entre Montréal et Bruxelles. Nous vous invitons à consulter régulièrement le site de la compagnie aérienne pour davantage d’informations.

Quelles sont les directives qui s’appliquent aux voyageurs lors de leur arrivée au Canada ?

Lorsque vous arrivez au Canada, vous devez :   

  • Obligatoirement soumettre vos renseignements électroniquement au moyen de l’application ArriveCan AVANT de monter à bord de votre vol. Cela comprend les renseignements sur les déplacements et les personnes-ressources, le plan de quarantaine et l’auto-évaluation des symptômes de la Covid-19
  • Présenter un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 (test PCR) effectué dans les 72 heures avant votre départ vers le Canada
  • Effectuer un test de dépistage de la COVID-19 (test PCR) à votre arrivée
  • Vous rendre immédiatement  dans un hôtel agréé où vous avez réservé une chambre pour un maximum de trois nuits en attendant les résultats du test de dépistage effectué à votre arrivée
  • Vous placer en isolement pendant 14 jours. Le non-respect de cette consigne est passible d’amendes élevées et de peines d’emprisonnement.

Pour tout complément d’information, nous vous prions de vous référer au site des autorités canadiennes.

Nous vous invitons également à consulter les sites web respectifs des autorités provinciales pour connaitre les exigences provinciales en matière d’entrée, de quarantaine et de santé publique. (Québec, Ontario, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Ecosse, Colombie Britannique, Alberta, Manitoba, Saskatchewan,  Ile-du-Prince-Edward, Yukon, Nunavut, Territoires du Nord-Ouest, Terre-Neuve-et-Labrador)

Mon compagnon réside au Canada et nous sommes séparés depuis de longs mois. Puis-je lui rendre visite ?

Afin de contenir la propagation de l'épidémie de COVID19, des restrictions de voyage ont été mises en place pour limiter les voyages vers le Canada. Depuis le 18 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, la très grande majorité des personnes ne peuvent pas se rendre au Canada. Ces restrictions suspendent tous les voyages non essentiels (discrétionnaires) au Canada. Pour vous rendre au Canada, vous devez donc démontrer que vous êtes exempté des restrictions ET que votre voyage est essentiel.

Les personnes exemptées des restrictions sont les suivantes :

  • Les ressortissants étrangers ayant la nationalité canadienne    
  • Les ressortissants étrangers dont la famille immédiate est canadienne (séjour d’au moins 15 jours)    
  • Les resortissants étrangers dont la famille élargie est canadienne (sous conditions : séjour d’au moins 15 jours et autorisation écrite d’IRCC)
  • Les ressortissants étrangers ayant le statut de résident permanent du Canada (y compris les personnes dont la confirmation de demande de résidence permanente (CRP) a été délivrée au plus tard le 18 mars 2020 mais qui ne sont pas encore arrivées au Canada)  
  • Les membres de la famille immédiate d’un ressortissant étranger ayant le statut de résident permanent du Canada (séjour d’au moins 15 jours)
  • Les membres de la famille élargie d’un ressortissant étranger ayant le statut de résident permanent du Canada (sous conditions : séjour d’au moins 15 jours et autorisation écrite de la part d’IRCC)
  • Les ressortissants étrangers qui voyagent pour motifs d’ordre humanitaire (maladie, décès, soins d’un proche)

L’époux/épouse ou le conjoint de fait sont considérés comme membre de la famille immédiate. Pour plus d’informations sur le statut de conjoint de fait, nous vous invitons à consulter la page dédiée du gouvernement canadien disponible ici. Egalement, une personne avec qui vous avez une relation exclusive depuis au moins un an et avec qui vous avez passé physiquement du temps est considérée comme membre de la famille élargie.

Si vous ne faites pas partie de ces catégories, vous n’êtes pas autorisés à vous rendre au Canada.

B. Long séjour (Etudiants, PVTs, Visas temporaires)

Je ne suis pas résident permanent au Canada (je suis étudiant/PVTiste/travailleur en visa temporaire) et suis en dehors du Canada actuellement. Suis-je autorisé à entrer au Canada ?

Oui, sous condition. Des restrictions ont été mises en place pour limiter les voyages vers le Canada. Ces restrictions suspendent tous les voyages non essentiels (discrétionnaires) au Canada. Pour vous rendre au Canada, vous devez donc démontrer que vous êtes exempté des restrictions ET que votre voyage est essentiel.   

  • Etudiants internationaux :

Pour pouvoir entrer au Canada, vous devez satisfaire 2 exigences :

1) Vous devez avoir un permis d’études valide ou une lettre d’introduction qui indique que votre demande de permis d’études a été approuvée.

2) Vous devez fréquenter un établissement d’enseignement désigné (EED) ayant un plan d’intervention en réponse à la COVID-19 approuvé par la province ou le territoire.

Pour plus de précisions sur les règles appliquées par les autorités canadiennes aux étudiants, nous vous recommandons de consulter le site d’IRCC. En outre, des informations importantes pour les étudiants internationaux au Canada et pour ceux ayant l'intention d'y étudier sont disponibles sur la page suivante: renseignements pour les étudiants internationaux.

  • Participants au programme Vacances-Travail (PVT) :

Les participants au "Programme Vacances-Travail" sont autorisés à entrer au Canada s’ils ont une offre d’emploi en cours de validité ET un permis de travail valide.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page du Gouvernement du Canada à ce sujet disponible ici. Vous pouvez également consulter la foire aux questions liées à la COVID-19 élaborée par Expérience internationale Canada.

Il est à noter que les bureaux de Service Canada sont encore en partie fermés. Les démarches administratives sont donc sensiblement ralenties et il est très difficile d’obtenir un numéro d’assuré social, indispensable pour accéder à l’emploi et s’affilier aux régimes d’assurance provinciaux si vous y êtes éligibles.

  1.   Belges résidant au Canada désirant se rendre en Belgique

Je réside au Canada. Suis-je autorisé à aller en Belgique ?

Depuis le 19 avril 2021, tout Belge ou Européen qui réside au Canada peut se rendre en Belgique quelle qu’en soit la raison.

Néanmoins, la levée de l’interdiction de voyager ne signifie pas encouragement à voyager : au contraire, les voyages non-essentiels restent vivement déconseillés tant que les conditions sanitaires ne sont pas stabilisées. Par ailleurs, plusieurs mesures restrictives restent d’application, en particulier : PLF, quarantaine, test COVID (cf. les autres rubriques de FAQ et la page Venir en Belgique). Les contrôles en Belgique sur le respect de ces mesures sont renforcés. 

Quelles sont les mesures qui s’appliquent à moi lors de mon arrivée sur le territoire belge ?

Vous devez :

  • Compléter un ‘Formulaire de Localisation du Passager’ dans les 48h précédant l'arrivée en Belgique ;
  • Respecter les conditions d’entrée en Belgique, notamment les règles en matière de tests COVID-19 : test avant le départ pour les non-résidents ou test à l’arrivée pour les résidents + 2e test au jour 7 après votre arrivée. Les contrôles sont désormais renforcés. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 250 euros minimum ;
  • Vous placer quarantaine pendant 10 jours à votre arrivée. Les contrôles sont désormais renforcés. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 250 euros minimum.
  • Respecter les règles en vigueur en Belgique en matière de distanciation physique, port du masque, limitation des rassemblements, etc.

La quarantaine et le test Covid sont-ils obligatoires à l’arrivée en Belgique ?

Quarantaine: Pour la Belgique et l’Union européenne, le Canada est considéré comme une « zone rouge » (= à haut risque d’infection). A leur arrivée, les voyageurs en provenance du Canada sont astreints à une quarantaine de minimum 7 jours (+ 7 jours de "vigilance accrue"). 

PLF: Dans les 48 heures avant votre arrivée en Belgique, vous êtes tenus de remplir le Formulaire de Localisation du Passager (PLF). En fonction de vos réponses, la Santé publique déterminera si vous êtes à « haut risque » d’avoir été contaminé par le virus. Une fois arrivé en Belgique, vous serez informé de manière plus précise sur les mesures à prendre en termes de quarantaine et de dépistage.

TEST COVID: 

Résidents de la Belgique : Test à l'arrivée

Si vous résidez en Belgique, vous êtes tenu de passer un test PCR COVID-19 le premier jour de votre arrivée sur le sol belge. Le 7ème jour après votre arrivée, vous devez passer un deuxième test.

Les non-résidents de la Belgique : Test négatif obligatoire avant le départ : 

Les voyageurs dont la résidence principale ne se situe pas en Belgique doivent, à partir de l'âge de 6 ans, présenter un résultat négatif à un test COVID-19 PCR effectué au plus tôt 72 heures avant le départ pour la Belgique. 

Exceptions :

  • Les voyageurs qui n’arrivent pas en Belgique via un transporteur*, et qui ont effectué un déplacement de courte durée à l’étranger (48 heures maximum) ou qui resteront en Belgique pendant 48 heures maximum ;
  • Les voyageurs qui ne font que transiter par voie aérienne et qui restent exclusivement dans la zone de transit sans entrer sur le territoire belge, dans la mesure où ceci n’est pas nécessaire pour poursuivre leur voyage. Ces personnes doivent disposer d’un billet de connexion aérienne confirmé. Si un résultat de test négatif est exigé par la destination finale, la personne doit en disposer avant d’arriver en Belgique (aucun dispositif de test n’est disponible dans les zones de transit en Belgique). 

*Le terme “transporteur” comprend :  

  • le transporteur aérien public ou privé ;
  • le transporteur maritime public ou privé ;
  • le transporteur maritime intérieur ;  
  • le transporteur ferroviaire ou par bus public ou privé, pour le transport au départ d’un pays qui se trouve en dehors de l’UE et de la zone Schengen.

Préalablement à l’embarquement, le transporteur contrôlera que les voyageurs concernés présentent un résultat de test négatif. En l’absence de résultat de test négatif, le transporteur est tenu de refuser l’embarquement. 

La présentation d’un test négatif n’entraîne aucune exception à l’obligation de remplir le PLF et des éventuelles conséquences, à savoir se placer en quarantaine et un test obligatoire le septième jour après l’arrivée en Belgique.

Attention : Le document, qui sera présenté au transporteur ou aux agents compétents, doit être établi sur format papier ou électronique et doit être immédiatement consultable. Le document doit être produit en néerlandais, français, allemand ou anglais. Enfin, les éléments suivants doivent y figurer :

  • Le résultat du test doit être négatif ;
  • La date du prélèvement doit être clairement indiquée : le document est valable 72 heures à partir de cette date ;
  • Seuls les tests PCR pour le CoV-2 du SRAS avec la mention PCR sont acceptés ;
  • L’analyse doit avoir été réalisée dans un laboratoire officiel du pays duquel le voyageur provient et certifiée par un médecin ou pharmacien biologiste (équivalent no INAMI). 

Les tests suivants ne sont pas acceptés :

  • RT-LAMP ;
  • Tests sérologiques ;
  • Tests rapides à l’aéroport de Montréal (YUL).

Le résultat du test doit être vérifié avant de quitter le pays de départ par le transporteur (lorsque le transporteur n’est pas le voyageur) : si le document n’est pas disponible, le passager ne peut pas être pris en charge.

Pour les personnes arrivant en Belgique par leurs propres moyens, des contrôles aléatoires peuvent être effectués aux frontières. 

Les ressortissants Belges qui résident dans une région fermée du Québec sont-ils autorisés à se déplacer pour prendre l’avion ?

Les régions actuellement fermées au Québec sont celles des Terres-Cries-de-la-Baie-James et du Nunavik. Les ressortissants Belges peuvent se déplacer pour aller prendre l’avion. Il est conseillé de se munir d’une preuve de vol imminent lors du déplacement.

  1. Citoyens ou résidents du Canada ne possédant pas la nationalité belge ou une nationalité européenne et désirant se rendre en Belgique 

Je réside au Canada. Suis-je autorisé à aller en Belgique ?

L’interdiction des voyages non-essentiels vers la Belgique depuis l’extérieur de l’Union européenne reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre*. Le tourisme, les visites familiales, les prospections commerciales en Belgique ne sont donc pas autorisés, ni pour les citoyens canadiens, ni pour les résidents du Canada. Seuls les voyages pour motif essentiel sont autorisés.

Nous vous invitons à consulter notre page Venir en Belgique pour plus de précisions.

Attention : Toute personne* souhaitant se rendre en Belgique doit préalablement en obtenir l’autorisation par le Consulat, sous forme de visa ou d’attestation de voyage.

*à l’exception des citoyens belges, de l’Union européenne ou de l’espace Schengen et des résidents de longue durée en Belgique ou en Europe.

Je suis Canadien et je réside en Belgique. Vu les restrictions de voyage, suis-je autorisé à aller en Belgique ?

Tout ressortissant d’un pays tiers (non-UE ou non-Schengen) qui est résident de longue durée (en possession d’un titre de séjour valable délivré par un État Schengen ou d’un visa national de longue durée), ainsi que les membres de sa famille immédiate, peut toujours se rendre en Belgique quel que soit le motif.

Si je suis autorisé à aller en Belgique, quelles sont les mesures qui s’appliquent à moi lors de mon arrivée sur le territoire belge ?

Vous devez :

  • Compléter un ‘Formulaire de Localisation du Passager’ dans les 48h précédant l'arrivée en Belgique ;
  • Respecter les conditions d’entrée en Belgique, notamment les règles en matière de tests COVID-19 : test avant le départ pour les non-résidents ou test à l’arrivée pour les résidents + 2e test au jour 7 après votre arrivée. Les contrôles sont désormais renforcés. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 250 euros minimum ;
  • Vous placer quarantaine pendant 10 jours à votre arrivée. Les contrôles sont désormais renforcés. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 250 euros minimum. 
  • Respecter les règles en vigueur en Belgique en matière de distanciation physique, port du masque, limitation des rassemblements, etc.

La quarantaine et le test Covid sont-ils obligatoires à l’arrivée en Belgique ?

Quarantaine: Pour la Belgique et l’Union européenne, le Canada est considéré comme une « zone rouge » (= à haut risque d’infection). A leur arrivée, les voyageurs en provenance du Canada sont astreints à une quarantaine de minimum 7 jours (+ 7 jours de "vigilance accrue"). 

PLF: Dans les 48 heures avant votre arrivée en Belgique, vous êtes tenus de remplir le Formulaire de Localisation du Passager (PLF). En fonction de vos réponses, la Santé publique déterminera si vous êtes à « haut risque » d’avoir été contaminé par le virus. Une fois arrivé en Belgique, vous serez informé de manière plus précise sur les mesures à prendre en termes de quarantaine et de dépistage.

TEST COVID: 

Résidents de la Belgique : Test à l'arrivée

Si vous résidez en Belgique, vous êtes tenu de passer un test PCR COVID-19 le 1er jour de votre arrivée sur le sol belge. Le 7ème jour après votre arrivée, vous devez passer un deuxième test.

Les non-résidents de la Belgique : Test négatif obligatoire avant le départ : 

Les voyageurs dont la résidence principale ne se situe pas en Belgique doivent, à partir de l'âge de 6 ans, présenter un résultat négatif à un test COVID-19 PCR effectué au plus tôt 72 heures avant le départ pour la Belgique. 

Exceptions :

  • Les voyageurs qui n’arrivent pas en Belgique via un transporteur*, et qui ont effectué un déplacement de courte durée à l’étranger (48 heures maximum) ou qui resteront en Belgique pendant 48 heures maximum ;
  • Les voyageurs qui ne font que transiter par voie aérienne et qui restent exclusivement dans la zone de transit sans entrer sur le territoire belge, dans la mesure où ceci n’est pas nécessaire pour poursuivre leur voyage. Ces personnes doivent disposer d’un billet de connexion aérienne confirmé. Si un résultat de test négatif est exigé par la destination finale, la personne doit en disposer avant d’arriver en Belgique (aucun dispositif de test n’est disponible dans les zones de transit en Belgique). 

*Le terme “transporteur” comprend :  

  • le transporteur aérien public ou privé ;
  • le transporteur maritime public ou privé ;
  • le transporteur maritime intérieur ;  
  • le transporteur ferroviaire ou par bus public ou privé, pour le transport au départ d’un pays qui se trouve en dehors de l’UE et de la zone Schengen.

Préalablement à l’embarquement, le transporteur contrôlera que les voyageurs concernés présentent un résultat de test négatif. En l’absence de résultat de test négatif, le transporteur est tenu de refuser l’embarquement. 

La présentation d’un test négatif n’entraîne aucune exception à l’obligation de remplir le PLF et des éventuelles conséquences, à savoir se placer en quarantaine et un test obligatoire le septième jour après l’arrivée en Belgique.

Attention : Le document, qui sera présenté au transporteur ou aux agents compétents, doit être établi sur format papier ou électronique et doit être immédiatement consultable. Le document doit être produit en néerlandais, français, allemand ou anglais. Enfin, les éléments suivants doivent y figurer :

  • Le résultat du test doit être négatif ;
  • La date du prélèvement doit être clairement indiquée : le document est valable 72 heures à partir de cette date ;
  • Seuls les tests PCR pour le CoV-2 du SRAS avec la mention PCR sont acceptés ;
  • L’analyse doit avoir été réalisée dans un laboratoire officiel du pays duquel le voyageur provient et certifiée par un médecin ou pharmacien biologiste (équivalent no INAMI). 

Les tests suivants ne sont pas acceptés :

  • RT-LAMP ;
  • Tests sérologiques ;
  • Tests rapides à l’aéroport de Montréal (YUL).

Le résultat du test doit être vérifié avant de quitter le pays de départ par le transporteur (lorsque le transporteur n’est pas le voyageur) : si le document n’est pas disponible, le passager ne peut pas être pris en charge.

Pour les personnes arrivant en Belgique par leurs propres moyens, des contrôles aléatoires peuvent être effectués aux frontières. 

Je suis au Canada et j’ai besoin d’effectuer un transit par la Belgique. Est-ce possible ? Ai-je besoin d’une attestation et de justificatifs particuliers ?

Les transits internationaux (vers une destination en dehors de l’espace Schengen et de l’Union européenne) sont autorisés. Pour ces transits, les catégories suivantes de voyageurs bénéficient d’une exemption et n’ont pas besoin d’un visa de transit aéroportuaire :

  • Les citoyens canadiens, ainsi que les citoyens de nombreux autres pays    
  • Les résidents permanents du Canada voyageant avec leur carte valide
  • Les voyageurs disposant d’un visa valide pour le Canada, qui se rendent ou reviennent du Canada

Attention : les transits au sein de l’Union européenne et de l’espace Schengen ne sont pas autorisés pour les nationalités tierces, c’est-à-dire les ressortissants de pays hors UE et hors Schengen. Si vous êtes dans ce scénario, vous avez le choix d’annuler ou de différer votre voyage, ou de choisir un autre itinéraire qui n’implique pas un transit Schengen.

Je voudrais effectuer un voyage d’affaires en Belgique. Est-ce autorisé ?

Les voyages d’affaires sont généralement interdits. Néanmoins, les déplacements professionnels du personnel des secteurs suivants sont autorisés :

  • Secteur de la santé : personnel de la santé, chercheurs et professionnels de la prise en charge des personnes âgées
  • Travailleurs frontaliers
  • Secteur agricole : travailleurs saisonniers
  • Secteur du transport
  • Diplomates en fonction, personnel des organisations internationales et personnes invitées par des organisations internationales et dont la présence physique est nécessaire pour le bon fonctionnement de ces organisations 
  • Secteur de la sécurité et de l’ordre public, personnel militaire, de la protection civile, des douanes, de l’immigration
  • Secteur humanitaire
  • Gens de mer   

Sont également autorisés :

  • Les déplacements de personnes hautement qualifiées, lorsque leur travail est nécessaire d’un point de vue économique et ne peut être reporté ou exécuté depuis l’étranger ; y compris les déplacements des athlètes professionnels sous statut SHN (sportif de haut niveau) et les professionnels du secteur culturel lorsqu’ils disposent d’un permis unique, ainsi que les journalistes, dans l’exercice de leur activité professionnelle ;
  • Les déplacements de personnes qui viennent travailler en tant que salarié en Belgique, y compris les jeunes au pair, quelle que soit la durée de cette activité, à condition qu’elles soient autorisés par la Région compétente (permis de travail ou preuve que les conditions d’une dérogation sont remplies) ;
  • Les déplacements de personnes qui viennent travailler en tant qu’indépendant en Belgique, quelle que soit la durée de cette activité, à condition qu’elles soient autorisées par la Région compétente (carte professionnelle en cours de validité ou preuve que les conditions d’une exonération sont remplies).

Attention : Toute personne* souhaitant se rendre en Belgique doit préalablement en obtenir l’autorisation par le Consulat, sous forme de visa ou d’attestation de voyage.

*à l’exception des citoyens belges, de l’Union européenne ou de l’espace Schengen et des résidents de longue durée en Belgique ou en Europe.

Veuillez consulter notre page Venir en Belgique pour plus de précisions.

Un membre de ma famille, qui réside en Belgique, est gravement malade. Puis-je lui rendre visite ?

Oui, si vous êtes un membre de la famille au 1er et 2ème degrés, vous  pouvez solliciter une exemption des restrictions de voyage pour motif essentiel et accompagner votre demande d’un certificat médical requérant votre présence.

Attention : Toute personne* souhaitant se rendre en Belgique doit préalablement en obtenir l’autorisation par le Consulat, sous forme de visa ou d’attestation de voyage.

*à l’exception des citoyens belges, de l’Union européenne ou de l’espace Schengen et des résidents de longue durée en Belgique ou en Europe.

Veuillez consulter notre page Venir en Belgique pour plus de précisions.

Mon compagnon réside en Belgique et nous sommes séparés depuis de longs mois. Puis-je lui rendre visite ?

Les visites de court séjour d’un conjoint, partenaire enregistré ou de fait lorsque vous n'habitez pas ensemble sont autorisées. Vous devez demander une exemption aux restrictions de voyage pour motif essentiel. Voyez cette page pour plus d’informations.

Attention : Toute personne* souhaitant se rendre en Belgique doit préalablement en obtenir l’autorisation par le Consulat, sous forme de visa ou d’attestation de voyage.

*à l’exception des citoyens belges, de l’Union européenne ou de l’espace Schengen et des résidents de longue durée en Belgique ou en Europe.

Veuillez consulter notre page Venir en Belgique pour plus de précisions.

Je suis Canadien.ne mais mon/ma conjointe est Belge et doit se rendre en Belgique. Puis-je l’accompagner ?

Les citoyens canadiens qui ne résident pas en Belgique sont soumis aux restrictions de voyage actuelles. A moins d’effectuer le déplacement pour des raisons essentielles et d’obtenir une autorisation de voyage préalable par le Consulat, un citoyen canadien ne peut accompagner son conjoint belge avec lequel il réside.

Si votre conjoint.e réside en Belgique et que vous vivez séparément, vous pourriez solliciter une demande d’autorisation de voyager pour conjoints de fait.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page « Venir en Belgique ».

Je souhaite me marier en Belgique. Est-ce autorisé ?

Les personnes soumises au visa Schengen doivent soumettre une demande de visa Schengen en vue de mariage. Les personnes dispensées de visa Schengen, tels que les citoyens canadiens, doivent soumettre un dossier de demande d’attestation de voyage pour motif essentiel.